Commanderie, première mention 1273 (Montchalm)

« Le chef-lieu, Montchamp, est un petit bourg qui a dû son existence à la commanderie de l’ordre de St-Jean-de-Jérusalem, à laquelle il avait donné son nom. Cette commanderie, dans le principe, avait appartenu aux templiers ; elle était en possession de grands revenus et très richement dotée. »(1)

La commanderie semblait composée de :

  • l’église paroissiale Saint-Jean-Baptiste ;
  • la maison de la commanderie dite  » le chateau, proche de laquelle esglise  » formant  » un grand corps de lougis quarré  » dont les étages étaient desservis par un escalier dans une tour ronde ;
  • un four dont la situation est inconnue.(2)

Vestiges de la Commanderie (Privés) :

Long mur de moellons disposés en assises réglées, percé d’une fenêtre décorée d’un chanfrein et dont le linteau droit est décoré d’une accolade, surmontée elle-même du dessin d’une croix latine.
Deux blocs d’un manteau de cheminée et deux piédroits réemployés, servant actuellement de portail de jardin.


Annotations

1. DERIBIER DU CHATELET, Dictionnaire statistique du département du Cantal, Aurillac, Joseph Floch, imp. éd., 1964, tome IV, p. 360 à 361.
2. AGOSTINO (Laurent d’), Les commanderies du Temple et de l’Hôpital de Saint-Jean de Jérusalem du diocèse de Clermont (Auvergne), D.F.S. de prospection thématique annuelle, Université Lumière, Lyon II, 2002, p. 164 à 166.

Patrimoine et curiosités

Loisirs et Tourisme

Activités culturelles, loisirs : Un sentier de randonnée « les Ivergnes » sur 13 km Sentiers VTT Point Bibliobus Capacité d’accueil touristique : Deux gîtes ruraux classement 3 épis Un meublé de tourisme classement 1 étoile